Méditation

Nakahara Nantenbo Giant t Daruma-1912

J’ai étudié la méditation avec Yuval Ido Tal à l’école de Psychodharma à Tel Aviv. Il existe de nombreux passages entre le monde la psychothérapie et celui du bouddhisme. L’école de Psychodharma a été établie pour permettre aux valeurs du bouddhisme de pénétrer la société israélienne sans aucun rapport avec la religion. Les valeurs de tolérance, d’aide et de non-violence sont au cœur de ce dialogue.

Pour plus de renseignement, voir le site de Psychodharma :

https://www.pdharma.co.il/%d7%90%d7%95%d7%93%d7%95%d7%aa/.

La méditation permet une meilleure concentration et un meilleur contrôle de nos émotions, de nos angoisses et nos relations humaines. Elle nous apprend à réguler notre peur de l’inconnu et nos sentiments négatifs. On peut dire sans exagération qu’elle ouvre la voie du bonheur personnel.

Et pourtant, la médiation est encore plus à mes yeux. Elle permet à qui la pratique de devenir les agents de leur propre changement. Elle apprend à approcher les différents problèmes de la vie et à construire leur capacité à se transformer.

Deux aspects me semblent particulièrement importants qui viennent complémenter la psychothérapie occidentale. Le premier est une approche globale de la vie et le second une attention aux schémas de pensée et aux codes émotionnels qui nous déterminent inconsciemment.

La méditation est une technique qui permet à l’individu de prendre soin de lui-même, de découvrir son esprit et de contrôler ses émotions. Elle ouvre la porte du développement personnel et du bonheur. Elle a pour but, comme le yoga, de calmer les perturbations de l’esprit. En élardissant notre tolérance et notre conscience envers nous-mêmes, nous nous ouvrons à notre environnement et devenons plus empathiques pour autrui. La méditation ouvre et agrandi le cœur. Elle développe un rapport aimant et généreux aux personnes qui nous entourent de près ou de loin.

La méditation est un instrument complémentaire dans mon travail thérapeutique – car elle permet de créer des changements profonds.